Six courses ont eu lieu dans les deux jours - un total de plus de 70 miles nautiques sur le parcours de la régate avec une vitesse maximale de 13,5 km au portant. Ceci produit non seulement l’état pur de la voile mais de larges sourires sur les visages de l'équipage. L'apprentissage du week-end: gardez votre nez pas trop fort dans le vent, sinon vous ne pouvez pas monter sur le podium: avec le 4ème classement final, nous avons dû nous contenter mais l'ambiance était excellente grâce à l’équipe, aux bonnes conditions et à l'organisation de la régate soit à terre aussi bien que sur l'eau - merci!